L'univers des partitions di-arezzo

Editions Combre

Editions Combre

Pédagogie, musique des XIXe et XXe siècles

Philippo, Herelle, Gallet

Toutes les partitions chez les Editions Combre

La relative jeunesse des Editions Combre, fondées il y a seulement un quart de siècle, pourrait être un handicap, dans un monde où la notoriété se gagne avec les ans : il n’en est rien. Créées au lendemain du premier conflit mondial, le 1er janvier 1919, par Louis Philippo, les éditions du même nom furent en quelque sorte à I'origine des Editions Combre. Philippo a publié la valse Fascination de Marchetti ainsi que beaucoup d'autres chansons qui ont assuré le développement initial de cette maison. Ensuite, il s'est progressivement orienté vers le classique, sous l'influence du marché. Après I'arrivée du disque 78 tours, la radio allait être fatale à la chanson des rues et aux petits formats. De ce répertoire, il ne reste aujourd'hui que les plus grands titres, tel Le Temps des cerises.

Colette Combre-Geneste, I'actuelle directrice des Editions Combre, s'attache à développer un secteur lié à I'enseignement (méthodes, formation musicale) et un autre réunissant des pièces pour tous les instruments et toutes les formations instrumentales possibles. La maison publie ainsi des séries de recueils gradués d'oeuvres classiques adaptées à divers instruments.

L'esprit pédagogique, incarné par les collections " Pléiades " et " Horizons ", toutes deux dirigées par Michel Meriot, est donc au coeur d'une politique éditoriale qui a encore élargi son champ d'action avec les " Jazz notes " confiées aux soins de Jacques Devogel et les dernières collections : " Arc-en-ciel " avec la collaboration de Marcel Bitsch et des différents directeurs de collections, et " La Flûte conternporaine " avec Joseph Grau.

Des compositeurs reconnus honorent I'édition de leur talent : André Ameller, Jacques Chailley, Ida Gotkovsky, Claude-Henri Joubert, Serge Lancen, Jean Langlais, Pierre-Yves Level, Alain Louvier, Jérôme Naulais, dont les noms voisinent avec ceux d'Erik Satie, Charles Koechlin, et des Prix de Rome Jean-Michel Damase, Raymond Gallois-¬Montbrun, Claude Pascal.

Outre les oeuvres pour orchestre de chambre et les mélodies pour voix et orchestre (Roger Calrnel), on peut trouver les volumineuses partitions d'oeuvres lyriques et symphoniques comme Les Brigands de Jacques Offenbach, Le Médecin malgré lui de Charles Gounod ou la magnifique Rhapsodie opus 29 pour piano de Charles Tournemire, ainsi que les concertos pour instruments, récemment édités, de Gabriel-Pierre Berlioz (timbales), Alain Louvier (alto), Claude Pascal (flûte), et le Concertino " giocoso bucolico " (tuba) d' Edvard Hagerup Bull.

Aux côtés des éditions proprement dites, le Consortium Musical, organisme de diffusion internationale, distribue la musique imprimée de très nombreuses éditions françaises et étrangères, parmi lesquelles Barenreiter, Carus, Heinrichshofen-Noetzl (Allemagne), Universal (Autriche) et Van Kerckhoven (Belgique) représentent environ 65 % du chiffre d'affaires.
Cette activité vient évidemment renforcer le rayonnement de la maison et I'encourager à se lancer dans une véritable politique de soutien à de jeunes compositeurs (Stéphane Blet, Gérard Gasparian, etc.). Plusieurs partitions témoignent de cette orientation nouvelle, qui entre cependant dans une ligne de défense et d'illustration de talents qui ne sont pas forcément les plus reconnus : il y a plusieurs années, par exemple, que les Editions Combre s'attachent à réhabiliter l'oeuvre d'un artiste injustement oublié, le compositeur belge Désiré Paque (1867-1939), et récemment celles de compositeurs français tels que Gabriel-Pierre Berlioz et Maurice Journeau.

D’après la Chronique de l’AFAA n° 20, l’Edition musicale, 1998

Retournez sur le site di-arezzo, l'univers des partitions

Visionnez toutes les monographies éditeurs