Retour

Vous êtes ici : Partitions Classique > Fiche produit

Partition pour alto - Henri Vieuxtemps - Élégie Opus 30

Cliquez pour agrandirHenri Vieuxtemps - Élégie Opus 30 - (Partition)
Achetez Henri Vieuxtemps - Élégie Opus 30 Fermer
Henri Vieuxtemps - Élégie Opus 30 - Couverture
Henri Vieuxtemps - Élégie Opus 30 - Couverture

€ 12.60

Expédition dès le 09/12

Ajoutez au panier
Infos Description Similaires Votre avis

Henri Vieuxtemps

Élégie Opus 30



  • Instrumentation : Violon et Piano
  • Matériel : Partition et partiesPartition
  • Editeur :
    Henle
Lexique
  • No Article :
    HENLE01611
  • Opus : Opus 30
  • Tonalité : fa mineur / f minor / f-moll
  • Reliure : Broschiert / Paperbound
  • Nombre de pages : V-15+4+4
  • Dimensions : 23,5 x 31,0 cm
  • Edition : Urtextausgabe
  • Date de parution : 2014
  • Co-auteurs : Éditeur : Peter Jost / Fingersatz : Klaus Schilde / Fingersatz Viola : Tabea Zimmermann

Informations Complémentaires

  • Description :


    Der unstete Lebensweg des Belgiers Vieuxtemps nahm wie kaum ein anderer im 19. Jahrhunderts den europäischen Gedanken vorweg. Bestes Beispiel ist die 1848 komponierte Élégie: Sie entstand in St. Petersburg, erlebte in Paris ihre größten Erfolge, wurde in Offenbach am Main gedruckt und in London enthusiastisch rezensiert. Besonders hervorgehoben wurden schon damals die ausdrucksvollen Kontraste sowie die Coda im Bravura-Stil, die 'ebenso elegant wie brillant' sei. Nach der Sonate op. 36 (HN 577) erscheint mit der Élégie op. 30 ein weiteres Viola-Werk von Vieuxtemps erstmals in einer Urtextausgabe. Erneut konnte Tabea Zimmermann für die Strichbezeichnungen gewonnen werden, das Vorwort stammt von der Expertin Marie Cornaz.


    The peripatetic life and career of the Belgian composer Henry Vieuxtemps anticipated the European concept almost prophetically in the 19th century. The best example is his Élégie of 1848: written in St. Petersburg, it celebrated its greatest triumphs in Paris, was printed in Offenbach am Main, and enthusiastically reviewed in London. Critics were quick to note the expressive contrasts as well as the bravura style of the coda, which was 'elegant and at the same time brilliant'. Following the publication of the Sonata op. 36 (HN 577), the Élégie op. 30 now takes its place among Vieuxtemps’ viola works for the first time in an Urtext edition. Tabea Zimmermann was once again entrusted with the bowings; the preface was written by the Vieuxtemps specialist Marie Cornaz.


    La carrière internationale instable du musicien belge Henry Vieuxtemps préfigure l’idée européenne mieux que celle de tout autre musicien du XIXe siècle. Son Élégie de 1848 est éloquente à cet égard: elle voit le jour à Saint-Pétersbourg, connaît à Paris ses plus grands succès, est imprimée à Offenbach-sur-le-Main, et fait l’objet d’un compte rendu enthousiaste à Londres. Déjà, à l’époque, on s’extasiait devant les contrastes expressifs et la coda virtuose de la pièce, 'aussi élégante que brillante'. Après la Sonate op. 36 (HN 577), voici, avec l’Élégie op. 30, une autre oeuvre pour alto de Vieuxtemps qui paraît pour la première fois en édition Urtext. C’est à nouveau Tabea Zimmermann qui a indiqué les coups d’archet, et la préface a été rédigée par la spécialiste Marie Cornaz.

Recherche de partitions similaires :




di-arezzo et vous :

Grâce à di-arezzo, votre librairie musicale en ligne, faites-vous plaisir et développez vos talents de musicien : des articles pour le musicien en stock ou sur commande, mais toujours au meilleur prix et dans les délais les plus courts possibles.
Composé exclusivement de musiciens, notre service client se fera un plaisir, si nécessaire, de vous guider tout au long de votre commande depuis la recherche de partitions jusqu’au stade de la livraison.

Les internautes ayant commandé cet article ont également commandé :

Newsletter
Aide
di-arezzo
  recrute
Partitions Piano
Partitions Guitare
Partitions pour Voix
accessoires
Frais de port offerts !