Retour

Vous êtes ici : Partitions Classique > Fiche produit

Partition pour clarinette / piano - Félix Mendelssohn-Bartholdy - Konzertstücke Opus 113, 114

Félix Mendelssohn-Bartholdy - Konzertstücke Opus 113, 114 (Partition)

€ 24.10

Expédition immédiate

Ajoutez au panier
Infos Description Similaires Votre avis

Félix Mendelssohn-Bartholdy

Konzertstücke Opus 113, 114


En Stock
  • Instrumentation : Clarinette, Cor de basset (2 Clarinettes) et Piano
  • Matériel : Partition et partiesPartition
  • Divers : [ Concert Pieces ]
  • Editeur :
    Henle
Lexique
  • No Article :
    HENLE01640
  • Opus : Opus 113, 114
  • Reliure : Broschiert / Paperbound
  • Nombre de pages : VIII-38+15+15+15
  • Dimensions : 23,5 x 31,0 cm
  • Edition : Urtextausgabe
  • Date de parution : 2015
  • Co-auteurs : Editeur : Frank Heidlberger

Informations Complémentaires

  • Description :


    „Leibgericht gegen Leibmusik“ – so könnte man die ungewöhnliche Entstehungsgeschichte der Konzertstücke umschreiben. Als die Klarinettisten Heinrich Joseph Baermann und dessen Sohn Carl, der auch als Bassetthornist auftrat, 1832 bei Mendelssohn einkehrten, kam es zu einer kuriosen Abmachung: Sie versprachen dem befreundeten Komponisten eine üppige Portion der heiß geliebten Dampfnudeln und Rahmstrudel, wenn dieser ihnen ein Stück schriebe, das sie für ihre Tourneen einsetzen könnten. Dem so ins Leben gerufenen ersten Konzertstück in f-moll folgte wenig später ein zweites in d-moll – beides äußerst effektvolle Werke, in denen der Klang und die Spieltechnik der beiden Instrumente aus der Klarinettenfamilie wunderbar zum Tragen kommen.


    “Favourite dish in exchange for favourite music” – this perfectly summarizes the genesis of the Konzertstücke. When the clarinettist Heinrich Joseph Baermann and his son Carl, who also played the basset horn, stopped to pay a visit to Felix Mendelssohn Bartholdy in 1832, they came to a most curious agreement: they promised their composer friend a generous portion of “Dampfnudeln” (steamed dumplings) and “Rahmstrudel” (sweet-cheese strudel) that Mendelssohn was mad about, if he were to write a piece for them which they could use on their concert tours. The Konzertstück in f minor that originated in this fashion was followed shortly afterwards by a second one in d minor. Both are extremely effective works which wonderfully bring out the unique sound and performance technique of the two instruments from the clarinet family.


    «Ton plat préféré contre notre musique préférée», c’est ainsi que l’on pourrait intituler la genèse inhabituelle de ces deux morceaux de concert. En effet, lorsque les deux Baermann, le clarinettiste Heinrich Joseph et son fils Carl, qui joue aussi du cor de basset, s’arrêtent en 1832 chez Mendelssohn, ils concluent un curieux marché: ils promettent à leur ami compositeur une belle portion de deux mets qu’il adore, les dampfnudels et le rahmstrudel, s’il leur écrit un morceau qu’ils pourront jouer au cours de leurs tournées. Le premier Morceau de concert en fa mineur qui voit ainsi le jour est suivi peu après d’un deuxième en ré mineur. Il s’agit de partitions pleines d’effet, dans lesquelles la sonorité et les particularités techniques des deux instruments de la famille des clarinettes sont merveilleusement utilisées.



di-arezzo et vous :

Grâce à di-arezzo, votre librairie musicale en ligne, faites-vous plaisir et développez vos talents de musicien : des articles pour le musicien en stock ou sur commande, mais toujours au meilleur prix et dans les délais les plus courts possibles.
Composé exclusivement de musiciens, notre service client se fera un plaisir, si nécessaire, de vous guider tout au long de votre commande depuis la recherche de partitions jusqu’au stade de la livraison.

Les internautes ayant commandé cet article ont également commandé :

Newsletter
Aide
di-arezzo
  recrute
Partitions Piano
Partitions Guitare
Partitions pour Voix
accessoires
Frais de port offerts !