Retour

Vous êtes ici : Partitions Classique > Fiche produit

Partition pour voix - Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965

Cliquez pour agrandirFranz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 - (Partition)
Achetez Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 Fermer
Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 - Couverture
Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 - Couverture
Achetez Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 Fermer
Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 - Contenu
Franz Schubert - Der Hirt auf dem Felsen D 965 - Contenu

€ 13.20

Expédition dès le 07/12

Ajoutez au panier
Infos Description Similaires Votre avis

Franz Schubert

Der Hirt auf dem Felsen D 965



  • Instrumentation : Hohe Singstimme, Clarinette et Piano
  • Matériel : Partition et partiesPartition
  • Editeur :
    Henle
Lexique
  • No Article :
    HENLE00718
  • Opus : D 965
  • Reliure : Broschiert / Paperbound
  • Nombre de pages : 30 (VI-20+4)
  • Date de parution : 2012
  • Co-auteurs : Éditeur : Annette Oppermann
  • Langue : Deutsch

Informations Complémentaires

  • Description :


    Der in Schuberts letztem Lebensjahr entstandene Hirt auf dem Felsen war in gewissem Sinne ein Auftragswerk. Die Opernsängerin Anna Milder- Hauptmann, erste Leonore in Beethovens Fidelio, hatte Schubert in Briefen aus den Jahren 1824 und 1825 gebeten, für sie eine große Gesangsszene zu schreiben; aber erst im Herbst 1828 machte er sich endlich an die Arbeit. Er legte seinem Werk drei verschiedene Gedichte zu Grunde, die er zu einer ebenso brillanten wie stimmungsvollen musikalischen Szene verknüpfte. Besonderen Reiz gewinnt sie durch die hinzutretende Klarinette, die mal solistisch agiert, mal der Singstimme als Echo folgt - und Schuberts Hirten bis heute eine besondere Stellung im Repertoire sichert / The Shepherd on the Rock, composed in the final year of Schubert’s life, was in a certain sense a commission. The opera singer Anna Milder-Hauptmann, the fi rst Leonore in Beethoven’s Fidelio, had asked Schubert in letters written between 1824 and 1825 to write a grand scene for voice for her. Yet he only finally started work on it in autumn 1828. He used three different poems as the basis for his work, combining them to form an equally brilliant and atmospheric musical scene. The clarinet adds to its particular charm, sometimes joining in as a soloist, at other times following the voice like an echo - ensuring Schubert’s Shepherd a special place in the repertoire even today / Écrit en 1828, l’année de la mort du compositeur, der Hirt auf dem Felsen (Le Pâtre sur le rocher) était en quelque sorte une commande. En effet, la chanteuse d’opéra Anna Milder-Hauptmann, première Léonore dans le Fidelio de Beethoven, avait demandé à Schubert, dans des lettres datées des années 1824/1825, de lui composer une grande aria de concert. Ce dernier ne se mit toutefois au travail qu’à l’automne 1828. Il se basa sur trois poèmes différents qu’il relia pour en faire une musique à la fois brillante et évocatrice. L’apparition de la clarinette, parfois soliste, parfois écho de la voix, confère un charme tout particulier au Pâtre sur le rocher et lui assure, aujourd’hui encore, une place de choix dans le répertoire du lied

Recherche de partitions similaires :




di-arezzo et vous :

Grâce à di-arezzo, votre librairie musicale en ligne, faites-vous plaisir et développez vos talents de musicien : des articles pour le musicien en stock ou sur commande, mais toujours au meilleur prix et dans les délais les plus courts possibles.
Composé exclusivement de musiciens, notre service client se fera un plaisir, si nécessaire, de vous guider tout au long de votre commande depuis la recherche de partitions jusqu’au stade de la livraison.

Les internautes ayant commandé cet article ont également commandé :

Newsletter
Aide
di-arezzo
  recrute
Partitions Piano
Partitions Guitare
Partitions pour Voix
accessoires
Frais de port offerts !